Search | Contact | FR/NL


Les baies d’argousier utilisées par Weleda pour réaliser les divers élixirs proviennent principalement des régions ensoleillées du sud des Alpes. Ces baies peuvent contenir jusqu’à deux fois plus de vitamine C que les baies des régions moins ensoleillées, comme les Pays-Bas. La récolte des baies ne demande pas une forte utilisation de main-d’œuvre. Vu que la cueillette traditionnelle fonctionne mal à cause des baies abîmées, les buissons d’argousier sont taillés – sans endommager le fruit ou la plante. Afin qu’un maximum de leur force soit conservée, les baies d’argousier sont d’abord surgelées et ensuite pressées, pasteurisées et envoyées dans un grand tonneau chez Weleda. Là, le jus est encore traité pour obtenir l’Elixir d’Argousier (sucré) et l’Extrait d’Argousier qui renforce la résistance grâce à la haute teneur en vitamine C.

Le jus d’argousier est liquide mais comprend un dépôt de pulpe tellement riche en fibre que Weleda trouvait dommage de filtrer l’extrait. Pour réaliser un élixir, un collaborateur de Weleda verse, à chaque fois, un peu de sucre dans le mélange et agite bien le tout. Ensuite, il réchauffe le jus à 80 degrés Celsius. À cette température, les bouteilles d’élixir sont remplies afin d’accroître la conservation. L’Extrait d’Argousier de Weleda ne contient pas de sucre, contrairement à l’Elixir. Il s’agit du jus pur et c’est la raison pour laquelle il est plus sain mais se conserve moins longtemps.